Prochaine station

par Alexis Légaré

 

L’essai (projet) propose une réflexion sur l’espace public et l’architecture d’un équipement de transport en se penchant principalement sur la façon par laquelle ils se définissent dans une ville de mobilité.

 

L’émergence de l’individu dit néo-nomade impose les bases de la réflexion, puisqu’elle fait de la mobilité - physique et virtuelle - l’essence même du mode de vie de cet usager de la ville contemporaine et, du même fait, modifie la relation qu’il entretient avec l’espace dans lequel il évolue. Les déplacements du néo-nomade induisent une nouvelle façon de concevoir la ville et d’aménager les espaces qui s’associent aux réseaux de transport. Ces nouvelles pratiques conduisent notamment à la concentration des aménagements publics autour des pôles de mobilité. Ces nouvelles pratiques de déplacement amènent à repenser les lieux de la mobilité comme des concentrés d’urbanité où ville et mouvement se superposent.

 

La réflexion architecturale s’oriente sur la manière dont l’aménagement de l’espace public répond à cette mobilité « augmentée ». Aussi, la relation que l’utilisateur néonomade entretient avec le déplacement est enrichie par l’interface architecturale qui met en étroite relation les installations dédiées au transport et l’espace public. L’exploration théorique associée à la figure de l’hypermobile étoffe la recherche de qualités pour les équipements de transport et pour l’espace public, en plus de contribuer à une redéfinition de l’interface architecturale. De cette façon, la conception simultanée de l’architecture de la station de métro et du parc attenant enrichit le rapport qui les unit et contribuera à l’élaboration de lieux urbains qui seront à la fois le support des mobilités et de l’animation urbaine dans laquelle le citoyen hypermobile évolue.

 

La manière de vivre en mouvement est au coeur du projet d’architecture proposant une nouvelle station de métro dans le prolongement projeté de la ligne bleue, sur le terrain du centre commercial «Le Boulevard» à Montréal, à l’intersection du boulevard Pie-IX et de la rue Jean-Talon.

 

© 2016 atelier de design urbain / école d'architecture / université laval

conception web: Marie-Noël Chouinard