QIMUGJUK

la maison de neige

Gala Chauvette-Groulx, Gabrielle Ranger

 

 

 

Qimugjak | La maison de neige est un projet d'habitat nordique destiné à être implanté à Umiujaq, au Nunavik. La maison prototype de deux étages tente d'incorporer les enjeux environnementaux et culturels uniques au village.

 

D'une part, Qimugjuk réagit aux vents par son aérodynamisme calculé et joue sur l'accumulation de congères du côté est, où la neige s'amasse l'hiver afin d'améliorer la performance thermique du sas froid. À l'intérieur, une poétique basée sur le vernaculaire nordique guide l'architecture. On y retrouve de petits espaces imbriqués les uns sur les autres qui s'utilisent au sens traditionnel comme au sens moderne. Les murs dégagés dévoilent la méthode d'assemblage grâce à un isolant placé du côté froid, tandis que les montants possèdent une double fonction à titre de support structurel et d'espace de rangement.

 

D'autre part, Qimugjuk est un habitat hautement performant qui utilise efficacement certains concepts de l'habitat passif. On y retrouve une coque métallique rigide et un isolant ayant une valeur thermique très élevée. La charpente de bois est facile à monter et suit les règles d'or de l'assemblage évolué. La fondation sur gravier permet une maison accessible de plain-pied sans peur de transfert thermique au pergélisol. Les systèmes mécaniques proposés cherchent également à puiser l'énergie du vent grâce à des éoliennes adaptées au climat extrême. La maison est munie d'un plancher radiant et d'un four à biomasse. Le choix de matériaux naturels et recyclés prime sur les produits transformés et à base de pétrole.

 

Ceci permet aux usagers de vivre dans une maison adaptée à leur territoire avec une conscience écologique intacte et en lien avec leurs valeurs.

 

 
 

© 2016 atelier de design urbain / école d'architecture / université laval

conception web: Marie-Noël Chouinard